Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 14:51

Petit footing hier en début d'après-midi, 45 minutes tranquillement pour entretenir ma forme et garder un peu de fraicheur pour samedi. Enfin, un peu de fraicheur, c'est tout relatif : les températures sont carrément estivales, c'est par 25°C que je suis allée courir, et j'ai eu chaud malgré ma tenue légère . C'est qu'on n'est plus habitué, la transition est plutôt brusque !

On ne va pas s'en plaindre, c'est excellent pour le moral, ça donne envie d'en profiter au maximum. Alors demain, avec un départ de la course à 15h00, autant dire que ça va chauffer, même si une légère bise est annoncée (juste pour nous enquiquiner sur les deux derniers kilomètres qui se font décidément toujours face à la bise, en faux-plat). A la météo, ils nous disent qu'il fera entre 24 et 26°C, autant dire que ce sera débardeur et short ! Je n'ai hélas pas la tenue du club, car je ne l'ai pas commandée (le délai est largement passé), j'avais peur de ne pas être à la hauteur. Mais il semblerait que tout le monde la met, pas seulement les bons. Du coup, je me sens un peu la brebis galleuse ...

Et il faudra penser hydratation. Je bois déjà beaucoup aujourd'hui, les réserves ne se font pas en un jour ! C'est mon défaut, j'ai tendance à oublier de boire, et après, j'ai la bouche sèche en courant. Et quand l'effort est intense, c'est carrément l'horreur.

Voilà. Objectif : moins de 55', avec l'espoir fou de m'approcher le plus possible des 52' (12 km/h). Le parcours n'est pas plat, la fin est difficile et la chaleur ne facilitera pas la tâche, alors je n'en fais pas une obsession

Repost 0
Published by valcox - dans entraînement
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 22:21

Le plan d'entraînement annonçait "jeux de courses", je m'attendais donc à ces petits exercices ludiques qu'on avait eu la dernière fois qu'il y avait cela au programme. Eh bien non ! En fait, nous avons fait des 8 accélérations d'une minute (récup 1'). Un exercice que j'aime habituellement, mais je n'avais pas trop la pêche ce soir. Déjà pas une envie débordante d'y aller, j'avais froid !? Par contre, je ne me suis pas posée la question : il n'était pas question de sauter la séance !

C'est Teresa qui a mené le groupe ce soir (coach des moyens+), Patricia étant absente ce soir. Et comme je m'y attendais, l'allure de footing était bien trop rapide pour moi, avec quelques bonnes montées qui m'on bien entamée avant même de commencer les accélérations.

Les 8 répétitions se sont malgré tout pas trop mal passées : 13.5 - 13.8 - 13.4 - 14.0 - 14.0 - 14.1 - 13.4 - 14.7 km/h pour environ 230 m parcourus.

Le retour au calme s'est nettement mieux passé, Teresa ayant remarqué que notre groupe n'était pas trop homogène. Elle a proposé à Norbert de prendre les commandes d'un deuxième groupe plus lent. C'était juste parfait pour moi, un bon retour au calme en douceur, qui m'a permis de finir cette séance avec de très bonnes sensations, et l'impression du travail bien accompli  

Sinon, pour la course des Traîne-Savates samedi, Raymond nous recommande de ne pas la courir à fond, de partir un peu sur la retenue, pour rester au top pour les 20 km 3 semaines plus tard. Je vais tâcher de suivre ses conseils. En attendant, footing jeudi tout doux.

Repost 0
Published by valcox - dans entraînement
commenter cet article
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 18:35

Un peu fort ? Même pas, enfin, pas selon mes critères . Aux Caraïbes ? A l'Ile Maurcie ? Meuh non, vous n'y êtes pas du tout. Chez moi, tout simplement. Un magnifique week-end printannier, que dis-je, carrément estival.

Un samedi sans course à pied, eh oui, j'avais autre chose à faire, mais surtout, après réflexion, j'avais décidé de ne pas aller à la séance du club "test allure 15 km". J'ai voulu en savoir plus et ai appelé le coach, qui m'a expliqué qu'il s'agit d'une sortie à faire à allure 15 km, histoire de faire le point, de voir où on en est, surtout pour ceux qui n'ont pas encore fait de course cette année. Ayant moi-même participé à un 15 km il y a 2 semaines, et sachant que l'allure serait trop élevée pour moi (sortie sous le contrôle de Teresa, coach des moyens+), j'ai préféré faire l'impasse. Ayant de plus ressenti une certaine fatigue en fin de semaine, je me suis octroyée un jour de repos supplémentaire.

C'est donc ce matin que je suis allée faire ma séance longue, accompagnée de ma soeur. Nous avons fait une magnifique sortie sur terrain varié et vallonné (1h27). La température était idéale, il faisait toujours magnifique, les oiseaux chantaient, bref, c'était le bonheur parfait . Vous voyez, il ne me faut pas grand chose pour être heureuse

Et puis à mon retour, après de bons étirements et une petite pause terrasse , je suis repartie avec mon fils cadet et mon mari pour une sortie VTT cette fois. Objectif : oxygéner un peu ce pré-ado, en lui rappelant l'existance de son super VTT qui s'empoussière depuis l'été dernier !

Eh bien j'ai eu l'agréable surprise de me voir ... larguée ! C'est qu'à 13 ans maintenant, il commence à avoir de bonnes gambettes ! Alors si on doit encore l'attendre dans les descentes (il n'est pas à l'aise sur les cailloux, racines et autres petites irrégularités des chemins), il se rattrappe bien dans les montées où sa forme m'a épatée. J'étais bonne dernière, à m'essouffler à essayer de les suivre, mais heureuse de voir mon petit bonhomme s'amuser et si fier de planter sa maman . Pour le papa, il lui faudra encore attendre un peu avant de le rattraper, mais à mon avis, s'il s'entraîne un peu, mon chéri devra s'accrocher !

Et pour terminer, voilà les photos de notre 15 km que nous avons reçues par courrier vendredi. Je sais, on dirait que je fais du surplace, et pourtant c'était vers l'arrivée, et je vous assure que je ne me promenais pas !!! (toutes mes photos sont comme celle-là : je ne lève pas les pieds, je rase le sol, c'est pas terrible, faudrait que je travaille ça)

KerzerslaufValerie.jpg

Et chouchou (qui lui a été pris 3 fois) :

KerzerslaufEvaristo0001.jpg

KerzerslaufEvaristo0002.jpg

KerzerslaufEvaristo0003.jpg

Repost 0
Published by valcox - dans entraînement
commenter cet article
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 18:33

Petite forme aujourd'hui pour mon footing. J'avais prévu de faire court et doucement, ça m'a confortée dans ma décision. Des sensations pas terribles, des ischios raides (apparemment, les pyramides de mardi ne m'ont pas laissée indemne). En plus, il pleuvait, et mon cardio a fait des siennes sur les 10 premières minutes : pourtant, les piles sont neuves, et je l'avais bien humidifié comme toujours. M'enfin, je ne vais pas me prendre la tête avec ça, ce n'est qu'un détail.

Prochaine sortie en principe samedi avec le club, mais j'hésite : je ne sais toujours pas ce qu'il y a au programme ("test allure 15 km" ?), et si je sens que je suis toujours pas en forme, je vais peut-être me contenter d'une sortie seule. Le samedi suivant, il y a le Traîne-Savates (10.4 km en nature), alors j'aimerais garder une certaine fraicheur. A voir.

Repost 0
Published by valcox - dans entraînement
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 08:41

Hier soir, c'était la sortie du mardi avec le club. Au programme, des pyramides donc. Et cette fois, je me suis décidée à rejoindre le groupe de Patricia, c'est-à-dire les moyens- (par opposition aux moyens+).

Raymond (le coach) nous fait quelques annonces et félicite trois coureurses du club qui sont allées au marathon de Rome : deux ont fini en moins de 3h30, et la troisième en 3h50 et des poussières. Chapeau à elles, ça fait rêver ! Et dire que 10 jours à peine après leur effort, elles reviennent déjà au club !

Raymond précise encore qu'il s'agit de la dernière séance vraiment dure dans notre préparation de printemps. Il y aura bien sûr d'autres séances de qualité avant Lausanne (chaque mardi, comme toujours), mais moins dures. J'espère ne pas avoir choisi le mauvais jour pour monter d'un groupe .

Le passage à l'heure d'été, dont je ne suis pas fan à vrai dire, a quand même du bon : pour une fois, nous avons commencé en plein jour, et par une température assez douce. Le footing d'échauffement a été comme prévu un peu trop rapide pour moi (toujours la même chose : ce sont les montées en fait, où je ralentis personnellement toujours pour rester à 70% alors que là, on garde le même rythme). Mais côté sensations, c'était bon.

Après 30 minutes d'échauffement, Patricia nous explique ce qui nous attend : 3 pyramides de 1' - 1'30" - 2' - 2' - 1'30" - 1', récup 1' entre chaque palier, pas de récup plus longue entre chaque pyramide, nous devons donc les enchaîner. Trois pyramides, ça fait beaucoup à son avis (habituellement, ils enfont deux), elle décide donc qu'on en fera déjà deux, et qu'on verra après.

Il commence déjà à faire sombre, et je regrette de n'avoir pas pris ma lampe frontale. Nous sommes sur un petit circuit triangulaire sur une route où il n'y a pas de circulation ou preque, et c'est plat. L'allure prise me semble parfaite, le tout sera encore de tenir jusqu'au bout de l'exercice. Les chronos ne sont pas hyper précis, dommage que Patricia n'ait pas programmé sa montre, c'est pourtant tellement facile avec ces Forerunners (elle a le même que moi). La première pyramide est complète, et nous sommes déjà bien entamés. Elle décide (et personne ne contestera !) de faire les deux autres pyramides mais "pointues"  : donc une seule fois 2' et non deux avant de redescendre. Nous allons ainsi terminer ces trois pyramides dans la nuit, sous une légère bruine. C'est marrant, car peu à peu, ça papote nettement moins, voire plus du tout . Ou comment réussir à clouer le bec aux pipelettes .

Je suis épatée par Cristina, une des trois marathoniennes qui a été à Rome (celle qui a fini en 3h50) : elle a une pêche d'enfer et c'est elle qui est toujours devant. Elle avoue avoir quand même les jambes un peu lourdes.

Puis retour en mode footing (un peu trop rapide pour moi toujours). Là, je ne m'éternise pas et me rends tout de suite à ma voiture pour rentrer : le pluie commence juste à se renforcer. On a eu de la chance, on a évité de justesse le gros des averses !

Etirements à la maison donc. Je suis contente, cette séance tonique  a bien passé, j'étais parfaitement à ma place dans le groupe, je crois que je vais continuer comme ça.

Repost 0
Published by valcox - dans entraînement
commenter cet article
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 19:39

Voilà, tout est dit, je n'ai donc finalement pas pris le départ de la course samedi dernier. Ce n'est pourtant pas l'envie qui me manquait, j'ai hésité jusqu'à la dernière minute, j'avais pris mes affaires de running avec moi. Mais j'ai choisi la voie de la sagesse, même si j'aurais sans doute pu y participer sans conséquences.

J'y suis allée en supportrice, munie de mon appareil photos (enfin, de celui de mon homme), et j'ai joué les paparazzi en mitraillant toutes mes connaissances . C'était très sympa. Assez spécial ce départ par handicap, ou plutôt par bonus, puisque les plus anciens partaient avec de l'avance, mais le chrono lui partait au dernier départ, celui des plus jeunes. On voit donc des groupes très hétéroclytes. Du reste, il semblerait que celui qui a fait le meilleur temps brut, ne soit même pas classé dans les 3 premiers ! Il faut dire q'il y a des coureurs "d'âge mûr" qui sont très, très en forme !

Mon homme a bien couru, il a pris bien du plaisir, même si je trouve qu'il peine à se mettre dans le rouge (il était plus haut à Kerzers où la distance était le double !). Une fréquence cardiaque plutôt basse compte tenu de l'effort, il peut monter bien plus haut. Je suis à deux doigts de le convaincre de rejoindre le footing-club : il commence à connaître du monde, et il pourrait bien progresser (et éviter que je ne le rattrappe , je rigole bien sûr).

Quelques souvenirs :

Bambi-2011-0020.JPG
Chouchou (à droite)

Bambi-2011-0041.JPG
Chouchou en action

Bambi-2011-0085.JPG
Mon neveu (devant) qui terminera 3e de sa catégorie au classement brut (temps réel)

 Bambi-2011-0133.JPG
Chouchou et son fan-club

Quant à moi, je me suis bien fait plaisir à encourager tout ce beau monde (et tous ceux qui je ne montre pas ici).

Je suis allée courir dimanche 1h25 en terrain bien vallonné. La pêche, de bonnes jambes ... enfin, au début, parce que les ischios se sont fait lourds sur la fin. Et de très bonnes sensations avec beaucoup de plaisir. Un bon week-end donc

 

Repost 0
Published by valcox - dans entraînement
commenter cet article
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 13:37

Finalement pas de club hier soir, j'ai préféré profiter d'une autre belle journée de printemps pour faire ma sortie. J'ai choisi un parcours bien vallonné, histoire de travailler un peu les côtes, car les 20 km de Lausanne approchent l'air de rien, et il va bien falloir que je m'y colle !

J'avais prévu un tour avec quelques bonnes montées, seulement j'ai dû improviser, car le chemin que je voulais prendre était fermé (il s'agit d'un escalier qui descend dans un vallon, pas d'alternative pour se rendre là où je voulais aller). J'ai pensé qu'il s'agissait des bûcherons (ils nous déciment notre forêt, je suis très remontée contre eux, comme chaque printemps ), et vu que je n'entendais pas le moteur des tronçonneuses, je me suis risquée à y aller quand même.

Une fois au bas de cet escalier, trois options sont possibles : celle que j'avais prévue qui emprunte ponts et passerelles, une autre qui longe un ruisseau et qui n'est bonne qu'en été par temps très sec, et la dernière : une montée très raide mais courte. C'est celle-là que j'ai choisie, car en fait, il ne s'agissait pas des bûcherons, mais de la réfection des ponts et passerelles du premier chemin !

Après à peine 9 minutes de footing, je n'étais pas assez échauffée pour attaquer la montée en courant, je l'ai donc marchée. J'étais un peu déçue, car ça m'a coupé mon échauffement et j'ai raté une montée du même type mais plus longue, que j'aurais pu courir si je n'avais pas dû emprunter ce raccourci. Puis j'ai improvisé sur des petits sentiers où l'herbe commence à pousser mais est encore rase et où le sol est tendre à souhait, c'était le bonheur.

J'ai pu faire par contre la deuxième grosse montée, mais c'était rude ! Ce n'était pas mon meilleur jour, je manquais un peu de punch, mais les sensations n'étaient pas mauvaises non plus. Et mes pulsations redescendaient bien à peine la pente déclinait, je suis finalement assez satisfaite.

Une semaine sans club, ça me paraît bizarre, il manque quelque chose . On s'habitue vite ! Et surtout, quand je fais les séances avec le club, je ne réfléchis pas, je suis le programme, sans prise de tête.

Je ne sais toujours pas ce que je fais demain : challenge Bambi ou pas. Il faudra quand même bien que je me décide, car si je ne le fais pas, j'irai courir demain matin, afin d'être là pour encourager ceux qui le font ensuite (comme mon chéri) !

Le parcours est plat sur presque 1 km, puis en descente jusqu'au 4e km, puis montant jusqu'au 7e km, les 500 derniers mètres étant à nouveau plats. Pas évident à gérer donc : attention au départ trop rapide, car la montée fera mal ensuite ! C'est une distance courte donc l'effort est intensif, ce que j'aime moins, mais c'est un bon exercice ... Ah, la, la, je ne sais pas ...

Repost 0
Published by valcox - dans entraînement
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 13:01

Je ne suis donc pas allée courir avec le club hier soir, j'espère que j'ai présumé juste en supputant que "1h15 sur les graisses", c'était une sortie lente. C'est en tous cas ce que j'ai fait pour ma part hier après-midi, tranquillement, sous un magnifique soleil : 1h19 à 68% de ma fcm, dans ma forêt, en (re)découvrant certains chemins. J'ai même essayé un joli sentier sauvage ... qui s'est terminé en cul-de-sac. J'y ai croisé 3 biches , et ai continué au pifomètre en enjambant ronces et troncs, jusqu'à ce que je tombe sur un chemin, connu celui-là. C'était très divertissant, j'aime bien sortir un peu des sentiers battus

J'ai bien failli m'étouffer en aspirant un moucheron (c'est le printemps !). J'ai toussé pendant 5 minutes, jusqu'à expulsion du malheureux.

Demain, j'irai peut-être au club pour le "technique + gainage" du coup, sauf si je n'arrive pas à résister à l'appel du soleil, c'est incroyable ce temps !

Quant à samedi, j'hésite quand même à faire le Challenge Bambi (puisque pas de séance dure cette semaine), ou à faire une sortie avec pas mal de montées, je n'ai pas eu tant l'occasion d'en faire jusqu'à présent ...

Ah ! Je viens d'avoir la confirmation, c'était bien ça, footing lent en terrain vallonné, pile ce que j'ai fait

Repost 0
Published by valcox - dans entraînement
commenter cet article
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 16:11

Après un dimanche de repos bien mérité, je suis allée faire un petit footing de 45' ce matin. J'ai les muscles jambes encore un peu raides, même si je n'ai quasiment pas eu de courbatures. J'ai par contre une petite chicane dans le mollet gauche depuis le cross de Chavannes. Parfois, il me semble que c'est le tibia, parfois le muscle au bas du mollet, difficile à cerner. Peu de chose en tous cas, pas de quoi s'alarmer. Mais une séance light ne fait pas de mal, et maintenant que je peux me défouler à loisir avec les belles séances du club (ou en course), j'apprécie le retour à mon allure de tortue !  Et mes pulsations étaient bien basses, je suis contente.

Demain, en principe, c'est séance avec le club. Sur le programme, c'est indiqué "1h15 sur les graisses", j'en déduis donc qu'il s'agit pour une fois d'une sortie lente, même nécessairement lente. Or, je sais que même le groupe plaisir va trop vite à mon goût pour ce qui est des footings. Je pense donc que je n'irai pas demain soir, et que je profiterai des rayons du beau soleil pour effectuer cette sortie en solitaire (enfin, accompagnée quand même de mon fidèle compagnon à 4 pattes ).

Et puis samedi, il y a le "challenge Bambi", qui fait partie du Trophée lausannois. Mais je ne pense pas la faire, car ça ferait 3 courses à la suite. Je ne tiens pas à tomber dans le piège du "trop", même s'il s'agit d'une course plutôt ludique et courte (7.5 km). Enfin, on verra, mais je pense y aller plutôt en supportrice de mon homme, qui lui la fera.  Le concept est assez sympa, c'est une sorte de course à "handicap" : les départs se font en fonction de l'âge, les plus âgés partent en premier (départs échelonnés), mais c'est le 1er qui franchira la ligne toutes catégories confondues qui l'emportera.  Elle a lieu dans "ma" forêt, le parcours m'est plus que familier. Et cette année, les terrains seront excellents, puisqu'il n'y a plus aucune trace de neige depuis longtemps déjà, alors que généralement à cette époque, il y en a encore.

Sinon, pour la course de samedi dernier, j'ai terminé :

74e / 270 femmes de 45-49 ans

406e / 1349 femmes (toutes catégories confondues)

2632e / 4528 au scratch (toutes catégories hommes et femmes confondus)

Contente

Repost 0
Published by valcox - dans entraînement
commenter cet article
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 17:17

Trop contente pour faire durer le suspense : je suis tout simplemet ravie, je flotte sur mon petit nuage .

Pour une fois, j'ai à peine stressé ces derniers jours, moi l'angoissée de service, celle qui a ses puls à 130 sur la ligne de départ (si, si, ça m'est arrivé, même qu'un autre coureur avait capté ma fc - c'était quand j'avais encore mon polar - et s'était exclamé : "dis donc, grave ! Je capte quelqu'un qui est déjà à 130 puls !" ... C'était moi ). Eh bien cette fois, nada, ou presque.

Ce matin, même que c'était annoncé, légère déception en voyant le temps bien pluvieux : la semaine a été printannière, la semaine prochaine le sera de nouveau (soleil et 15°c annoncés), pas de bol. Bon, ils avaient annoncé une accalmie à la mi-journée, je reste positive, et surtout, je prépare mes affaires pour parer à toutes les éventualités.

Nous nous rendons en voiture à Kerzers (Chiètre en français), et Elisa fera le trajet avec nous : autant se regrouper, c'est plus sympa. Sur le trajet, la pluie tombe abondamment, on se prépare au pire. Miraculeusement, elle cesse quand on arrive sur place, mais le ciel est encore bien chargé. Nous nous rendons à pied au retrait des dossards, à env. 10 minutes. On décide de revenir à la voiture y laisser nos affaires, j'hésite toujours à prendre ma veste de pluie ou non. Finalement, je prends le risque, je la laisse, et tant pis si je me fais mouiller, je préfère ça à avoir trop chaud. Un légère bise bien fraiche s'est levée, et je suis bien contente de commencer l'échauffement.

Il y a beaucoup de monde, c'est une de ces grandes manifestations sportives de Suisse, celle qui pour beaucoup marque le début de la saison. Ce sont donc les départs en blocs, toutes les 3 minutes. A l'inscription, j'ai misé sur la prudence et estimé un chrono de 1h25, ce qui me place dans le 11e bloc, le même qu'Elisa. Mon cher et tendre lui part trois blocs plus en avant, soit 9 minutes avant nous. Secrètement, j'espère m'approcher des 1h20, mais après examen du profil, je me dis que ce sera difficile.

Pan ! Le départ est donné. Avec Elisa, nous nous sommes hélas placées en fin de bloc (malgré les avetissements de Max, mea culpa), et ça avance difficilement, le chemin - bétonné sur les premiers km - est assez étroit, je perds une énergie folle à dépasser et m'énerver. Du coup, je pars trop vite. La montée que j'appréhendais est en fait assez légère et ne pose aucune difficulté. Au 2e km, je suis déjà à 12 km/h, ce qui est bien trop rapide. Je vais le payer sur les kilomètres suivants, jusqu'au 5e environ, où mon allure va graduellement diminuer, jusqu'à 10.8 km/h. J'ai senti que j'étais trop vite dans le rouge et que mon allure diminuait légèrement. J'ai couru uniquement aux sensations, sans consulter mon Garmin ou presque, pour ne pas me mettre de pression. C'est donc après coup que j'ai découvert mes allures.

Puis le parcours devient descendant sur près de 2 km, pour arriver ensuite sur 2 km de plat. C'est un parcours très agréable, joli, en nature, sur des chemins carrossables mais non goudronnés (bien mouillés d'ailleurs, glissants par endroits). Nous traversons une réserve naturelle, la partie au bord de la rivière est un peu plus irrégulière au niveau du sol, mais c'est toujours roulant. Là, je sens que j'ai pris mon rythme de croisière. Je suis dans le rouge juste ce qu'il faut pour tenir la distance, mais ne pas me promener non plus, après tout c'est une course !

Mes sensations sont bonnes, mes jambes aussi, je me sens vraiment bien, et surtout, je reste positive. Arrive la fameuse montée du 9e km, qui va méchamment couper le rythme. L'avantage, c'est qu'on m'avait prévenue (merci Alain), j'étais donc préparée à cette difficulté. J'ai tout de suir ralenti et trottiné. A mi-montée, voyant que ceux qui marchaient allaient tout aussi vite, je me suis mise à marcher aussi, avant de perdre inutilement toute mon énergie, en balançant bien les bras. Dès que la pente a faibli, je me suis remise à courir.

Restent en gros 5 km de course, plutôt plats au début, puis descendants, avant de finir sur du plat. Une fin de parcours facile en somme. Je commence à reprendre un bon rythme, mais je vais me retenir un peu sur 1-2 km car je sens poindre un point de côté. Je respire bien, je détends mes bras, ouf, il ne sortira pas finalement. L'arrivée approchant, tout le monde accélère un peu, et je prends en point de mire une coureuse en maillot rose qui m'a dépassée et que je tente de suivre. Elle finira devant moi, mais pas de beaucoup. Je n'ose pas regarder mon chrono, mais je commence à espérer passer sous les 1h20 quand j'entends une dame qui dit "je vais pouvoir terminer en moins de 1h16 !". Je sais que je ne suis pas aussi rapide (quand même !) je me dis qu'elle est sans doute partie dans le bloc derrière moi, donc 3' après, alors je me dis que mois de 1h20, ça peut le faire !

Sur le dernier kilomètre, je tiendrai une moyenne de 13.8 km/h, je donne tout avant d'arriver. En arrêtant mon chrono, je le regarde enfin, et j'ai le bonheur de lire 1:18:01 !!! Je suis aux anges, je n'avais jamais espéré un chrono pareil. En fait, je verrai plus tard que le chrono officiel (à la puce) est 1:17:56.

Un peu plus loin, je retrouve mon homme, qui a couru facilement en 1:15:25 (il est toujours assez facile, il n'aime pas se mettre dans le rouge, tsss !).  En plus, il s'est peu entraîné ces derniers temps. Nous sommes donc tous les deux ravis de notre performance. Elisa arrive un peu après, satisfaite également de sa course (1er 15 km après moins d'un an de cap, chapeau bas Madame !)

Maintenant que nous sommes arrêtés, le vent bien froid nous glace vite, et nous nous dépêchons de rejoindre notre voiture, après nous être bien réhydratés (eau et Rivella, pour faire taire les sales langues !). Quant à mon choix de ne pas mettre la veste de pluie, c'était le bon : nous avons été épargnés.

Donc je suis enchantée (je me répète). Je n'ai pas de point de comparaison pour cette course, mais en 2006, année de mes meilleurs résultats (avant que je ne m'arrête quasiment 2 ans), j'avais couru le GP de Berne (10 miles) en 1h24, alors 1h18 pour 15 km (les deux parcours sont vallonnés, Berne a un peu plus de montées quand même dans l'ensemble), c'est quasiment équivalent, même un peu mieux (mais à nouveau, ce ne sont pas les mêmes parcours). Les entraînements du footing-club paient, j'en ai la confirmation maintenant .

Repost 0
Published by valcox - dans compétitions
commenter cet article

Présentation

  • : Valcox
  • Valcox
  • : J'y partage mes entraînements, mes courses, parfois mes réflexions, mais toujours en rapport avec la course à pied.
  • Contact

Sites web

Recherche