Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 10:20


J'ai finalement pu m'organiser et trouver le temps d'aller particper à cette course du Trophée. Sans trop d'envie je dois dire. Depuis vendredi soir, je sentais mes ischios, il faisait chaud et lourd, et je n'avais pas trop la pêche. Néanmoins, l'envie d'y participer étiat là, je n'avais de toutes façons pas la pêche non plus pour faire l'autre séance proposée.

Donc, c'est accompagnée de mon cher et tendre, ainsi que de de notre fidèle Sonny, que je m'y suis rendue. Après avoir retiré mon dossard (le numéro 888 !), je suis partie m'échauffer une quinzaine de minutes, et reconnaître la fin du parcours. Il s'agit de 3 boucles (eh oui, encore des boucles !), avec en gros une moitié en forêt, sur un terrain bien vallonné : deux bonnes montées pour couper méchamment le rythme, la première peu après le départ, et la 2e au milieu du passage en forêt, précédée et suivie de bonnes descentes. Retour au départ en faux-plat. Distance totale : 11.7 km. Je n'ai reconnu que cette dernière partie, je ne savais donc pas trop ce qui m'attendait sur le reste du parcours, hormis le tracé sur Google Earth. Et je dégoulinais à la fin de cet échauffement ! Décidément, je déteste courir sous la chaleur, ça me retire toute mon énergie.

Il me restait une dizaine de minutes avant le départ. J'ai retrouvé plusieurs membres du club, dont Teresa, qui m'a encore recomandé de ne vraiment pas courir à fond et de partir doucement. Elle m'a recommandé de bien étirer mes ischios avant le départ, et que si la douleur devait persister durant la course, de ne pas hésiter à abandonner, afin de ne pas prétériter la suite de ma préparation pour le marathon. Je n'aime pas l'idée d'abandonner, mais j'étais prête à le faire au cas où cela s'avérerait nécessaire. Quant à devoir courir sur la retenue, ça m'arrangeait tout à fait, je ne me voyais pas du tout me donner à fond ce jour avec ces conditions !

C'est donc tranquillement que j'ai pris le départ, sans stress non plus, puisque n'ayant aucun objectif. Je dois dire que ça fait bizarre de partir ainsi doucement, presque en mode footing. La première montée m'a quand même vite fait passer en résistance douce. J'ai été surprise, car je ne m'attendais pas à ce que ça monte tant à cet endroit-là (je savais pour la 2e montée, mais pas pour la 1ère). J'ai trottiné, puis continué en veillant à rester dans la rangée de pulsations qu'on 'avait indiquée (163-169 puls maxi). Hormis les montées où j'approchais des 169 (même 171 dans la 3e boucle), j'étais plutôt en-dessous de cette zone.

J'ai été agréablement surprise par la 2e montée, que je voyais plus raide. En fait, il s'avère qu'elle l'est plus que la 1ère, mais elle est au frais en forêt, et quand on s'attend au pire, on est souvent surpris en bien ! Je ne me suis pas prise la tête, j'ai chaque fois nettement ralenti dès que ça montait pour trottiner et maîtriser mes pulsations. Le résultat a été que je me suis vite sentie ... très bien ! Contre toute attente, j'ai eu de très bonnes sensations, mes ischios se sont rapidement fait oublier, et j'ai carrément eu du plaisir à participer à cette course. Comme quoi il ne faut pas toujours trop s'écouter ...

Donc 1ère boucle sans problème, avec mon cher époux et toutou pour m'encourager vers la fin. Distribution d'éponges bienvenue et ravitaillement en eau (et boison isotonique, mais je n'ai pris que de l'eau) à chaque boucle. J'avais en outre ma propre bouteille d'eau (tiède !) à la main.

Sur la 2e boucle, j'ai commencer à dépasser du monde, tout en maintenant le même niveau d'effort. Que c'est agréable ! Ne pas être dans le rouge et entendre les autres souffler. C'est la première fois que je fais une course aux pulsations, généralement je ne me fie qu'à mes sensations et m'interdis de regarder mes puls, et je dois dire que c'est super ! Je me suis surprise à rattraper certains coureurs qui sont généralement devant moi, alors que je n'étais pas à fond !

Sur la 3e boucle, je me suis permise d'accélérer sur les derniers 500 m, c'était plus fort que moi, et puis je me suis dit que ce n'étaient pas 500 m qui allaient me faire du mal !

Beaucoup de plaisir au final, un chrono de 1:04:09 à ma montre poiur 163 puls de moyenne (habituellement je suis à 170 ou plus sur ces distances-là), un résultat certes modeste mais qui me ravit compte tenu des circonstances.

Cela me fait réfléchir aussi à ma gestion de course. A part aux 20 km de Lausanne ou l'appréhension m'a fait courir sur la retenue sur plus de la moitié du parcours (et où les sensations avaient été excellentes), je suis toujours partie trop fort sur mes dernières courses. Avec pour résultat de la souffrance sur une bonne partie du parcours, et pas franchement de plaisir, pour ne pas dire aucun. Alors sans partir dans l'excès inverse, je crois que de revoir mes départs et de partir plus doucement, pour accélérer ensuite, est une bonne tactique. A la fois pour se faire plaisir (après tout je cours pour le fun !), mais aussi pour le chrono, car je suis persuadée que le temps "gagné" par un départ rapide est rapidement perdu ensuite ...

Et la bonne nouvelle, c'est que ce matin, je ne sens plus mes ischios ! J'ai bien étiré hier après la course, j'ai encore trottiné une dizaine de minutes en mode décrassage, et visiblement, cela a eu raison de mes courbatures suite à la séance de côtes de jeudi. Je vais donc aller faire mon footing de récup tout à l'heure (max. 1h15), et je me réjouis déjà !

Partager cet article

Repost 0
Published by valcox - dans compétitions
commenter cet article

commentaires

vinvin20 06/09/2011 21:36



Bravo pour cette foulée!


Comme dit Maya c'est pas facile de partir doucement.Pour ma part, je me cale dans les derniers au depart...meme si je reste dans les derniers aussi à l'arrivée..


ça me donne envie de resortir le cardio et de voir ce que je vaux et faire une sortie en ne depassant pas les 160.


Cette prepa. Marathon s'annonce bien!


Bonne continuation!



calimero13990 05/09/2011 09:22



Tu as géré ta course comme une Pro au vu des conditions climatiques et de tes conditions physiques, c'est super!


Allez courage, l'essentiel est ailleurs!



Luc Levesque 04/09/2011 17:45



Excellente gestion de course. L'énergie était au rendez-vous jusqu'à la fin. De bon augure pour tes prochaines compétitions. 



valcox 04/09/2011 21:19


Merci Luc !


Sydoky 04/09/2011 13:42



Bravo Valérie pour cette course plaisir Tu vois avec le temps et l'expérience on devient plus raisonnable Bonne sortie récup



valcox 04/09/2011 14:53



Eh oui, j'ai encore beaucoup à apprendre



maya972 04/09/2011 12:13



Tu as tout de même réussi à te faire plaisir. Et pour les départs, ce n'est pas toujours évident de retenir "les chevaux" car on est souvent pris par l'euphorie des départs. Mais le
négative-split est toujours un bon moyen de se faire plaisir en course.


Content que les sensations aient été au rdv.



valcox 04/09/2011 14:52



Merci Maya



Présentation

  • : Valcox
  • Valcox
  • : J'y partage mes entraînements, mes courses, parfois mes réflexions, mais toujours en rapport avec la course à pied.
  • Contact

Sites web

Recherche