Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 11:02

121028_IMG_0192.jpg

Ça y est, la dernière course préparative est faite. Il ne reste plus que trois petites semaines jusqu'au marathon maintenant, avec encore quelques belles séances avant de lever le pied.

Donc en quelques mots, tous se passe toujours bien. Je suis mon plan à la lettre (est-il encore besoin de le préciser ?), souvent en solitaire, parfois accompagnée de mon tendre époux. C'était plus fun l'an dernier avec l'équipe que nous formions, mais je m'y suis faite, et j'ai malgré tout beaucoup de plaisir à suivre cette prépa.

J'ai même trouvé moyen de nous trouver un beau parcours aux alentours d'Europapark mardi dernier : il y avait une sortie avec 20' de tempo au milieu, et il n'était pas question de la manquer, ni le footing du lendemain d'ailleurs. Alors hop, je me suis "rendue" sur Openrunner, j'ai zoomé sur Rust (la localité qui héberge le parc d'attractions au Sud de l'Allemagne), et je me suis concocté un petit parcours de 9 km en campagne. Top ! Une belle boucle sans tourner en rond ni faire d'allers-retours, de petites routes peu fréquentées et même de beaux chemins non goudronnés, un profil tout plat ! C'est quand même fou ce qu'on peut faire de nos jours grâce à internet ! Mon homme a fait une petite infidélité à son plan et m'a accompagnée, il n'osait pas me laisser m'aventurer seule dans la nature germanique ! Nous avons remis ça le lendemain matin au réveil, avant le petit-déjeuner, pour un petit footing fort agréable avant de filer sur l'Aslace et ses beaux vignobles. Une sympathique escapade loisirs et sportive de deux jours.

DepartLM2012.png
Départ du marathon à 10h10

Donc dimanche, c'était le Lausanne marathon, qui propose trois distances, dont le semi. Après une magnifique et douce semaine automnale, l'hiver a fait une brusque apparition précisément pour le jour de la course ! Samedi déjà, les températures ont chuté en cours de journée, et les premiers flocons ont commencé de tomber l'après-midi. La nuit de samedi à dimanche, le vent s'est levé, pour se montrer tempétueux : rafales jusqu'à 110 km/h sur le plateau, jusqu'à 140 km/h sur les crêtes du Jura. Au réveil dimanche matin, le paysage était vraiment hivernal, les fenêtres blanchies par la neige soufflée.

Nous nous sommes rendus à la gare en métro avec des amis, où nous avons pris le train pour la Tour-de-Peilz, lieu de départ du semi. Et là, agréable surprise : pas de neige au sol, seulement un bon vent glacial, mais finalement pas pire qu'une journée de janvier, juste un peu précoce pour la saison ! Pour nous, le départ était à 13h30 (13h39 précisément dans mon cas, avec les départs en blocs). Les marathoniens quant à eux partaient partis à 10h déjà, au plus fort de la tempête. J'ai bien pensé à eux, ça n'a vraiment pas dû être évident de courir 42 km dans ces conditions ! Une pensée également pour les bénévoles, sur pieds dehors depuis 8h du matin et jusqu'à la fin du semi, soit des heures immobiles dans le froid !!

J'avais pris mes couches avec moi : un collant long, un sous-pull technique manche courtes, un pull technique manches longues, et une très fine veste coupe-vent. Par-dessus : une vieille laine polaire destinée à rester sur place, pas le courage d'attendre presque 1h dans le froid (les derniers camions pour ramener les sacs à Lausanne devaient partir à 12h45 déjà, finalement ils auront attendu un peu plus). J'étais donc prête à affronter la bise noire.

Petit échauffement de 20 minutes, puis j'ai rejoint le bloc de départ, le temps d'avaler un gel, et hop, c'était parti !

2920122_orig.jpg

Je n'ai pas vraiment prévu de tactique de course. L'allure marathon n'est pas encore définie (comme l'an dernier, j'attends les insturctions de la coach dans 2 semaines), j'ai le feu vert pour le courir en mode semi, mais sans trop forcer, car il ne faut tout de même pas générer trop de fatigue à 3 semaines de l'échéance. J'ai dans la tête un chrono de 1h50, idéalement un tantinet moins, mais honnêtement, je ne me mets aucune pression, ce n'est pas mon objectif. Je pars doucement (1er km en 5:21), accélère un peu, car je ne veux pas non plus trop jouer la prudence (2e km en 4:45), oups ! je ralentis à nouveau (c'est du grand n'importe quoi jusque là) et m'installe enfin dans une allure assez régulière, enfin c'est ce qu'il me semble. Il faut composer avec les quelques faux-plats, le vent parfois violent de face, mais au final des conditions pas si terribles. Je prends un verre (d'eau !) à chaque ravitaillement, quelques gorgées avalées sans hâte (mais sans m'arrêter) car elle est froide, je n'ai pas pris mon porte-gourdes. Un gel après 42', et le gel "coup de fouet" au 17e (après env. 1h26 de course). De là, j'accélère gentiment, j'ose un peu plus. Je cours le dernier km en 4:27, ce qui me fait très plaisir quand je pense que j'avais peiné à cette allure sur des 1000m une semaine avant ! Comme quoi c'est beaucoup dans la tête ...

LM2012-2

Au final, un chrono de 1:45:37 qui me ravit ! C'est mon record personnel. Mon dernier semi date de 2005 où j'avais fait 1:49:10 sur ce même parcours (temps à ma montre, car le chrono officiel de 1:50:48 était alors au coup de pistolet), et mon meilleur chrono sur semi avait été réalisé l'an dernier durant mon marathon (1:48:46 sur le 2e semi). Donc la forme revient, l'entraînement paie, ça fait du bien ! Sans être revenue au niveau de l'an dernier, j'ai tout de même bien progressé durant ces dernières semaines.

Quant à mes sensations : plutôt bonnes dans l'ensemble, une impression de facilité, ou plutôt l'impression d'être dans la bonne allure pour la distance (pas pour le marathon !). Je gère mieux mes courses, ce qui donne toujours l'impression de "j'aurais pu tirer plus", mais pas si sûr au final ... Je me dis qu'en allant plus vite, j'aurais aussi certainement câlé à moment donné, ou tout du moins je me serais mise dans le dur et aurais eu moins de plaisir ! Sinon, un peu d'ennui par moments sur ce parcours, chacun étant enfermé dans sa bulle, froid oblige. Et puis ça m'a fait bizarre de me retrouver sur ce parcours sans faire l'aller-retour ! Un brin de nostalgie, l'euphorie en moins ...

Prochaine étape : Valence dans moins de 3 semaines ! Le temps file !!

Partager cet article

Repost 0
Published by valcox - dans compétitions
commenter cet article

commentaires

web design software 12/09/2014 13:33

The final preparation of the Half Marathon Lausanne is the theme that the article deals with. Going all through the article I can’t tell you something apart from the appreciation that you are having a very good time management that kept living all through the marathon.

Salles de Sport Lyon 11/12/2012 11:29


Quand on voit la préparation sérieuse cela explique la belle performance sur le marathon. 

Salles de Sport Lyon 13/11/2012 11:11


Très belle performance en tout cas... Voilà qui est de bonne augure pour la suite.
Ces moments avec les bonnes sensations et les performances qui vont avec sont toujours un plaisir. 

vinvin20 12/11/2012 23:38


Et voila les photos!!


Encore bravo pour cette course, où tu t'en es superbement bien sortie, malgré les conditions meteo difficiles.


Te revoila au top!

Rohnny 02/11/2012 22:03


Content de voir que tous ce passe bien et puis bravo pour ce nouveau record. Bonne continuation de préparation

valcox 02/11/2012 22:54



Merci Rohnny ! 



Luc Levesque 30/10/2012 17:44


Belle gestion de ton allure et les sensations qui sont bonnes. Te revoilà en peline forme. Bravo.. 

valcox 30/10/2012 18:20



Merci Luc 



Bob le coureur 30/10/2012 14:16


Belle course et super chrono.


Voila qui devrait te mettre en confiance pour Florence !


Tu mentionnais Rust : jette un coup d'oeil à  http://connect.garmin.com/activity/80953277

valcox 30/10/2012 18:20



Pas pour Florence, mais pour Valence  Alors toi aussi, tu as couru vers Europark ? Je n'ai pas osé m'aventurer
vers le Rhin, j'avais peur que ça ne devienne marécageux ! La prochaine fois, je m'inspirerai de ton parcours  Encore bravo à toi pour ta superbe perf dimanche !!!



Sydoky 30/10/2012 13:54


Et bien bravo Valérie  une bonne gestion et c'est bon signe tout ça pour ton marathon En effet le temps passe vite. Bon courage pour la fin de ta prépa

valcox 30/10/2012 18:17



Merci Sylvie ! 



Présentation

  • : Valcox
  • Valcox
  • : J'y partage mes entraînements, mes courses, parfois mes réflexions, mais toujours en rapport avec la course à pied.
  • Contact

Sites web

Recherche