Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 13:07

Hier donc, j'ai encore participé à une course du Trophée lausannois, une course que je connaissais déjà, et que j'aime assez malgré sa difficulté. La dernière fois que je l'avais faite (2006), c'était encore un 10 km. En fait, le parcours est exactement le même, mais ils ont rectifié la distance qui était alors surestimée.

En arrivant sur place, j'ai vu quelques membres du club, Linda et Alain d'abord, puis Teresa. Je suis tombée sur Elisa juste au moment où je partais m'échauffer. Du coup, nous avons trottiné ensemble, très tranquillement pour ne pas être cuites avant le départ . J'ai quand même effectué 2-3 courtes lignes droites avant d'aller me placer dans le peloton vers le départ.

Juste avant le départ, on nous avertit qu'il y a quelques travaux sur le parcours et qu'il faut regarder où on met nos pieds ! Bon, finalement, ce ne sera pas grand chose, mais mieux vaut être averti. J'ai quand même trouvé qu'ils auraient pu annoncer ça avec le haut-parleur, car je suis sûre que beaucoup n'ont rien entendu.

Le départ est donné, et je pars un peu vite. Après déjà 500 mètres, je sens que je suis dans le rouge, aïe ! La première partie est pourtant descendante dans l'ensemble, ce devrait donc être facile, alors que je peine déjà. Je m'inquiète pour la suite du parcours, mais je maintiens une allure soutenue pour moi. Je passe le premier km en 4:44, ce qui est bien trop vite ! Le 2e en 4:53 et le 3e en 5:03 : je n'arrive plus à maintenir l'allure malgré le profil descendant. Autant dire que j'arrive dans le début de la montée déjà bien entamée. On commence à me doubler, je me maudis de ma bêtise.

Heureusement, la montée compte de nombreux faux-plats, ce qui me permet de relancer un peu. Je suis plus ou moins alignée sur les autres coureurs autour de moi, et je m'accroche. Après tout, ce sont 3 km de montée, et après les difficultés sont derrière. Il me semble apercevoir Linda au loin, je la reconnais à sa tenue du club (que pour la petite histoire que n'ai toujours pas reçue, plus de 2 mois après voir passé commande).

Au ravitaillement, pour la première fois depuis longtemps, je m'arrête (alors que j'ai pris l'habitude de boire en courant ces derniers temps), je bois la moitié de mon verre et m'arrose la nuque de l'autre moitié, avant de repartir. La pente est un peu plus raide avant de s'adoucir à nouveau. C'est bien Linda que j'avais vue, elle n'est pas très loin devant, et ça va littéralement booster. Elle est nettement meilleure que moi, je pense qu'elle n'est pas dans un bon jour, et je crois savoir qu'elle n'aime pas les montées. Peu importe les raisons, je vais essayer de m'accrocher pour la garder en point de mire. Je vois la distance qui nous sépare se rétrécir, je m'accroche même si je souffre, je redouble pas mal de monde, ça fait du bien. Je sais que Linda me sèmera dans la descente, alors je me dis que je vais tâcher de tenir jusqu'au haut de la montée.

Je ne dois être plus qu'à une trentaine de mètres d'elle une fois en haut. J'en suis très satifsaite. Je vais maintenant tâcher de descendre au mieux, sans point de côté (une facheuse tendance chez moi dans les descentes), mais je sens que je suis bien entamée. Linda va en effet peu à peu me distancer, mais je suis contente de toujours la voir au loin, et de "limiter les dégâts". Je vais réussir à doubler les quelques coureurs/euses qu'elle dépasse, mais avec pas mal de retard sur elle quand même ! A moment donné, avant la dernière descente, je vois Virginie devant moi, une jeune coureuse du club qui a terminée 3e aux 10 km de Lausanne dans la catégorie "Espoirs femmes". Je n'en reviens pas, elle doit être dans un mauvais jour, ce n'est pas possible autrement. Je vais la doubler (!!), toujours à la poursuite de Linda. Juste après, il y a des villageois qui tiennent un jet d'eau, sous lequel je vais me faire un plaisir de passer, quelle chaleur !

Je terminerai ma course en 47:54 à mon chrono (je n'ai toujours pas les résultats officiels, mais ça ne doit pas être bien différent, car j'ai démarré mon chrono au coup de pistolet et l'ai arrêté pile en passant la ligne d'arrivée).

Je suis très contente de ma course, même si je ne l'ai pas gérée au mieux avec un départ trop rapide qui m'a coûté. C'était nettement moins grisant que la course à Pully la semaine dernière, où j'avais de la marge. Cette fois, pas de sensation de facilité, j'ai vraiment tout donné, je n'avais pas de réserve. C'est plus dur physiquement, mais le résultat est gratifiant. Et puis un grand merci à Linda qui m'a servi de lièvre sans le savoir ! C'est la première fois que je tente de m'accrocher à quelqu'un sur une course, d'habitude j'essaie de faire fi des autres et de courir uniquement selon mes sensations. Je dois dire que ça m'a permis de tenir là où j'aurais probablement décroché, et d'oublier un peu ma "douleur".

A l'arrivée, j'ai encore aperçu Pascal, Michel et Max, tous du club également. C'est sympa de se retrouver presque toujours les mêmes sur ces petites courses locales. Puis il nous a fallu partir (mon mari est venu me supporter), nous étions attendus pour le souper.

Mes allure moyenne par kilomètre (selon mon Garmin) : 4:44 - 4:53 - 5:03 - 5:40 - 5:54 - 5:37 - 5:04 - 4:39 - 4:18 - 4:09.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by valcox - dans compétitions
commenter cet article

commentaires

doune 10/06/2011 15:48



J'aimerai bien un jour pouvoir faire une course toute plate du côté de Lausanne... (on me fait signe que ca n'existe pas :D ) c'est là où cela complique la chose, on ne peut pas se caler sur un
rythme et checker sa montre de temps à autre pour voir si on est toujours dans le bon tempo, faut relancer, se relacher... pas facile du tout !


et en plus, tu trouves les ressources pour finir en mode "fusée".... Chapeau !


 



valcox 15/06/2011 10:00



C'est vrai que ce n'est pas évident si on veut être un métronome ! Il y a par contre le 1/4 de marathon à Lausanne, qui est même descendant  (donc encore pas plat me diras-tu !)



vinvin20 08/06/2011 23:45



Tu as bien geré!!


Un bon temps avec 140D+ c'est plus bien.


 



valcox 09/06/2011 11:23



Merci Vinvin



Svip 06/06/2011 19:02



Félicitation Val! et même si tu ne penses pas avoir bien gérer ta course, ton Garmin te donne de bons temps de passage à la fin!! ;-)



valcox 07/06/2011 18:02



Merci Sophie  ! C'est vrai que j'ai fini fort ... mais c'était aussi en descente (sauf les 200 dernières mètres)
 C'est plus sympa qu'une fin en montée je dois dire



Maya972 06/06/2011 14:01


Tu signes là une belle perf' !! Avoir ainsi quelqu'un en ligne de mire, t'as bien boosté !! Et en plus tu finis très fort !! Chapeau !!


valcox 06/06/2011 17:58



Merci Maya  ! Je n'aurais jamais cru que j'arriverais à m'accrocher comme ça, c'est très stimulant !



Bob le coureur 05/06/2011 20:35



Bravo Valérie, je pense au contraire de toi que tu as bien géré cette course, en compétitrice  !


Quand tu suis/dépasses des concurrents qui d'habitude sont plus rapides que toi, ne te dis pas forcément qu'ils sont en baisse de forme... C'est plutôt toi qui es en grande forme !



valcox 05/06/2011 22:07



Merci Alain  Tu as raison sur le principe ... mais tu admettras quand même que les deux (Linda et Virginie)
n'étaient tout de même pas dans leur meilleur jour  Par contre, c'est mon meileur temps à Savigny, alors oui, je
peux être contente de moi



calimero13990 05/06/2011 19:21



Tu gères de mieux en mieux tes courses, ce n'est que du bonheur à te voir enchaîner les épreuves comme çà avec autant de plaisir, BRAVO à toi!



valcox 05/06/2011 22:02



Merci Philippe  Je ne pense pas que j'ai mieux géré pour celle-là, mais j'ai pris plus de risques en courant moins
"confortable". Difficile sur le moment, mais tellement gratifiant ensuite



Luc Levesque 05/06/2011 17:11



Tu as bien fait de t'accrocher car tu as oubliée la douleur et terminée en force. 4'09 pour compléter, c'est excellent. Félicitation pour ton chrono et ta belle persévérance.



valcox 05/06/2011 22:01



Merci Luc



Sydoky 05/06/2011 15:27



Bravo pour cette course en côte, pas facile, mais tu as quand même bien retrouvé des forces dans la descente Bonne
récup.



valcox 05/06/2011 21:59



Merci Sylvie . Psychologiquement, c'est plus facile quand une course termine par de la descente



Présentation

  • : Valcox
  • Valcox
  • : J'y partage mes entraînements, mes courses, parfois mes réflexions, mais toujours en rapport avec la course à pied.
  • Contact

Sites web

Recherche