Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 14:44

Dernière course du Trophée avant l'été, du moins en ce qui me concerne. Je ne pourrai participer à la Destiny, car je serai en France pour un mariage. Et de toutes façons, je ne l'aurais pas faite, à une semaine de Zermatt ...

Je craignais d'être un peu fatiguée. Ce vendredi, je me sentais bien, mais jeudi j'ai ressenti de la fatigue, après ces deux longues sorties de dimanche et mardi dernier. J'avais les jambes lourdes et pas d'énergie. Heureusement, hier ça allait nettement mieux !

Il a commencé à pleuvoir bien fort hier en milieu d'après-midi. La course avait lieu à 20h, et ça n'avait pas l'air de vouloir se calmer. Tant pis, j'étais bien décidée à y aller. Mais la chance nous a souri : la pluie a cessé un peu avant que le départ soit donné !

J'y ai croisé quelques membres du club en allant retirer mon dossard, dont Raymond, notre président et coach, qui venait supporter ses coureurs.

Je suis allée m'échauffer seule, j'ai vite enlevé ma veste de pluie, car il faisait lourd mine de rien ! J'ai terminé avec Linda, et nous sommes allées nous placer ensemble dans le bloc de départ.

Le départ est donné, je suis Linda sur quelques centaines de mètres, mais très vite, je sens que c'est trop vite pour moi, je suis partie trop fort. Je vais donc être très vite dans le rouge. Le parcours consiste en trois boucles de 3.4 km vallonnés (le plat n'existe pas par ici ), mais moins qu'à Savigny ou Pully, les deux dernières courses.  Le départ est en faux-plat montant, plat, puis une autre montée, avat d'entamer la longue descente bienvenue, descente légère mais roulante. Puis c'est une succession de virages et petites montées qui coupent le rythme, avant de remonter dans le village jusque vers la fin de la boucle.

Il n'y a pas de pente raide, mais je sens que je n'ai pas trop de jus. Tout au long des trois boucles, je serai en résistance dure, le souffle court, à toussoter la glaire qui me remonte dans la gorge (ça m'arrive souvent quand je suis dans le rouge). Il me semble trouver un semblant de rythme et être un peu mieux dans la 2e boucle, mais la 3e sera très difficile. Je me dis que décidément, ces "petites distances" sont bien plus dures que les plus longues, comme les semi ou les marathons, où l'effort est certes plus long mais moins intense. Ce doit être l'âge, mais je préfère !

A chaque tour, je reçois les encouragements de mon mari venu me soutenir, et de Raymond, qui sont au même endroit, mais je n'arrive pas à leur grimacer un sourire. Ayant enfin la tenue du club, j'ai droit aussi à quelques encouragements le long du parcours de gens qui ne me connaissent pas, mais qui disent "allez le footing" (pour footing-club).

Ce qui était dur aussi, surtout sur le 3e tour, c'est que j'étais la plupart du temps quasiment seule (un peu moins au 2e tour) après la descente, donc personne pour me tirer. Car mine de rien, ça stimule d'avoir d'autres coureurs autour de soi ! Et c'est juste avant les montées, donc là où c'est dur. Pour le 3e tour, c'était le "no man's land". A moment donné, j'ai dû me faire violence pour relancer un peu, car je me suis aperçue que je ralentissais sans m'en rendre compte.

Je constate aussi que je perds décidément pas mal de temps dans les descentes. Il faut dire que je profitais pour récupérer, car je ne pouvais être à fond tout du long ! J'arrivais par contre - tout à fait étonnemment - à diminuer l'écart dans les montées, mais dans la douleur.

J'ai quand même dépassé deux membres du club : le premier en fin de 1er tour, parce qu'il boitait (j'espère qu'il ne s'est pas trop blessé), et l'autre à la fin du 2e tour. Par contre, j'ai très vite perdu de vue Linda et ne l'ai plus revue, même au loin, elle a fini bien devant moi (près de 3 minutes) ! Elle a retrouvé la forme, j'en suis très contente pour elle. Elle a fait une année du tonnerre en 2010, en battant largement tous ses records, et a eu un petit coup de mou en ce début 2011, ce qui est bien compréhensible : pas évident de faire toujours mieux, la progression n'est pas quelque chose de linéaire ! Et si je lui ai servi de stimulant sur cette course (elle espérait bien finir devant moi), j'en suis bien contente. Et elle peut être rassurée : je ne suis pas près de la rattraper !

Quant à moi, ce n'était pas mon meilleur jour, loin s'en faut. Cela tient-il à la mauvaise gestion (il faut vraiment que j'arrive à partir moins fort), ou à une légère fatigue résiduelle suite à la montée du Mont Tendre ? Je n'en sais rien. Je suis malgré tout satisfaite, car j'ai terminé en 51:18 pour une distance officielle de 10.2 km, mais de 10.35 km sur mon Garmin, ce qui constitue un bon temps pour moi (4:57 au km selon ma montre). Les 12 km/h ne sont plus loin, vivement que je passe "officiellement" dessous !

A l'arrivée, j'ai retrouvé mon mari qui m'attendait, et les habituels membre du club qui participent régulièrement aux courses du Trophée. Raymond est venu nous féliciter. Il m'a dit que j'avais bien progressé et m'a demandé si j'avais fait un test d'effort, et m'a propospé qu'on en discute une fois. D'après lui, les valeurs sont généralement surestimées, car ces tests sont faits pour des pros, et l'interprétation n'est pas tout à fait la même pour nous. Je le crois volontiers, car décidément, tenir 13 km/h sur 10 km me paraît quelque chose d'utopique pour l'instant ! J'ai donc hâte d'entendre ses commentaires sur ce test.

Plus j'y pense, plus je me dis que courir un marathon en 3h45 est bien trop ambitieux pour moi. Pour l'instant tout du moins. Passer sous les 4 heures reste mon objectif, mais je ne dois pas mettre la barre trop haut. Je verrai ce qu'en pense Raymond, j'ai confiance en son jugement, il a beaucoup d'expérience et de sagesse.

Mes temps de passage (qui démontrent que contrairement à ce que je pensais, mon 3e tour était pas si mal, si j'ai peiné au début de ce 3e tour, je me suis rattapée ensutie) :

ATR_tempsAuKm.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by valcox - dans compétitions
commenter cet article

commentaires

calimero13990 24/06/2011 07:46



Tu progresses de plus en plus à chaque course, d'ores et déjà une grande saison pour toi!



vinvin20 20/06/2011 22:15



Et bien c'est pas si mal!!!


En lisant ton CR, je m'attendai a un resultat bien en deça.


Felicitation, car 10km "en ville" avec les reprises et les faux plats tu t'en es bien sortie! Je trouve aussi que les courses courtes sont plus intenses que le long et plus difficiles à
gerer...ça part souvent vite!


Bonne récup.


 



valcox 20/06/2011 22:49


Merci :-)


Luc Levesque 19/06/2011 01:58



J'oubliais, je me suis laissé emporter, félicitation pour cette belle course.



Luc Levesque 19/06/2011 01:57



Tu fais bien d'écouter ton coach. Parfois, nos émotions prennent le dessus et on perd quelque notion de notre réalité. Les coachs nous ramènent sur terre très rapidement. Et il me semble plein de
sagesse ton coach. Une perle.



valcox 19/06/2011 17:40


Oui, c'est très précieux, un bon coach ! Rien ne remplace l'expérience ...


Présentation

  • : Valcox
  • Valcox
  • : J'y partage mes entraînements, mes courses, parfois mes réflexions, mais toujours en rapport avec la course à pied.
  • Contact

Sites web

Recherche